Géraldine & Co — Kul-Hanta-Chapitre 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Géraldine & Co — Kul-Hanta-Chapitre 2Géraldine & Co Kul-Hanta-Chapitre 2C’est suite à une pression de mes petits doigts taquins sur les touches de mon clavier, qu’est née cette histoire;)Elle se situe entre le chapitre 57 de Géraldine tome 2 et son épilogue.Quand la French Maid en attente sur le perron de la cour extérieure, ouvrit enfin la porte fenêtre ce fut le signe d’une delvrance pour la petite Chatte Birmane, sa Maîtresse finissant sa cigarette, avant de éteindre sur le mamelon annelé jusque là épargné par les brûlures, dans un nouveau hurlement de douleur de sa soumise-cendrier qui restait qu’en à elle sous tension.“ – Tu vois, petite Kitty, quand tu veux !…Débarrasse toi de ça, Amanda! ”Ordonna Maîtresse Xaviera, en tendant son fume-cigarette à la main gantée de latex de sa French Maid, pour qu’elle se débarrasse de la cigarette consumée, avant d’accrocher la laisse à l’anneau ornant le haut de la cagoule de latex de sa petite Chatte Kitty, lui imposant ainsi de cambrer sa tête tout en creusant ses reins pour en soulager la tension, tandis que ses yeux aux regard d’azur s’intéressaient aux quatre soumises déjà installés, chacune dans une tenue de couleurs différentes, simple mais particulièrement efficace que sa Maîtresse avait instaurée pour le jeu.Les quatre Sissies Sluts Soumises avaient les entraves de leurs poignets cadenassés aux anneaux de coté d’un étroit corset de latex épais, et des boules de latex, où étaient glissés leurs longs gants de latex, bloquaient leurs mains. Leurs entraves de coudes étaient reliées entre elles à presque se toucher dans le dos et reliées à leur pied d’exposition, ce qui semblait les stabiliser dans l’équilibre que procurait leurs ballets boots écartées par la barre d’entrave en T inversée, dont l’extrémité insérait un gode de métal, dans leur intimité soumise, et dont la largeur avait été tiré au sort.Maître Laurent et Maîtresse Marina les avaient installé du plus petit au plus gros.Par les orifices dont leurs cagoules de latex étaient pourvues, leurs yeux lourdement maquillés aux longs faux cils montraient l’intensité que fournissait leur Confort dont elles profitaient pleinement. L’orifice des cagoules au niveau de la bouche laissait également voir leurs lèvres maquillées et écartelées par de larges gag-ball assortis à leur tenue, et fixés sur les pressions des cagoules permettant une mise en isolement totale si besoin, une queue de cheval en lanières de latex cachant à peine un anneau les ornant et relié au pied d’exposition, maintenait leurs têtes bien droites avec l’aide de ceux de leurs larges colliers de maintien.Leurs mamelons et leur petit matériel inutile et prisonnier étaient décorés par des pinces japonaises lestées par de gros grelots aux couleurs de leur Dominant.Tandis que sa French Maid prenait la pente prévue pour les chariots et fauteuils, accompagnée par sa petite Chatte Birmane, Maîtresse Xaviera descendit les marches pour aller à la rencontre de Maître Laurent et Maîtresse Marina qui installaient Slutty, la Sissy Slut Soumise ayant tiré une largeur particulièrement Confortable, mais que heureusement par les cours dispensés par Maîtresse Sonia en classe « ESPRIT D’OUVERTURE », elle supporterait avec plaisir.“ – Toujours agréable de voir la qualité de vos mises en place !….Quel est le diamètre de départ ?… Car à leurs regards, elles apprécient toutes !”Ironisa Maîtresse Xaviera, en caressant de sa main gantée la première Soumise, en s’attardant sur les lourds grelots qui lestaient les pinces des mamelons de Slutty.“ – Merci , Madame la directrice !….On commence à quatre centimètres, Madame la directrice  ”Répondit Maîtresse Marina, en cadenassant les poignets de Slutty à son corset de latex rouge, tandis que Maître Laurent remerciait Maîtresse Xaviera d’un regard amusé, connaissant que trop bien les viles et fourbes penchants de la Directrice, par ses fréquents passages au Donjon où dans son chenil.“ – Bonne chance, petite BITCH !….Mais je ne vois pas notre Championne ?”Demanda Maîtresse Xaviera, en provoquant un violent balancier sur les lourds grelots ornant les pinces des mamelons de BITCH 773, seule soumise femelle à participer au jeu, et dont les pinces du bas étaient fixées aux lèvres de son clitoris déjà décorées d’une multitudes d’anneaux cadenassés entre eux, et dont le latex blanc de sa tenue tranchait avec son corps zébré d’un nombres incalculables de traces rouges du fouet quasi quotidien qu’elle subissait de la part de son Maître.“ – Hugo devait finir de la préparer, Madame la directrice !”Répondit Maître Laurent, avec un sourire ironique, tout en rentrant dans l’intimité de Slutty, la quasi totalité du gode de huit centimètres de diamètre dans un gémissement, tandis que ses coudes se rejoignaient par le cadenassage de ses entraves par Maîtresse Marina. “ – Mmmpphh…Me’ci, Mai’resse !…MMMMMMMPPHHH !”  Remercia la Sissy Slut Soumise BITCH 773, sous le balancier qui lui étira immédiatement ses mamelons annelés, tandis que déjà Maîtresse Xaviera encourageait sa voisine, Pinky Slut Bear, une Soumise avec un impressionnant pelage rose, dont les longs faux cils roses papillonnaient, sous la vive traction que la main gantée affligea aux mamelons annelés de sa poitrine velue en bonnet E, que l’étroit serrage de son corset de latex noir mettait en valeur.“ – Après ce jeu, tu auras sûrement besoin d’un bon brossage, petite Oursonne !…Bonne chance ! ”Plaisanta Maîtresse Xaviera, en caressant le pelage rose de Pinky Slut Bear, que Maîtresse Samantha, sa propriétaire voulait imposant, avant de secouer à son tour les lourds grelots pendant aux bouts des chaînettes des pinces japonaises sévèrement arrimées aux mamelons annelés. “ – Mmmpphh…Me’ci, Mai’resse !…MMMMMMMPPHHH !”  Remercia la petite Oursonne, tandis qu’il lui semblait que ses mamelons allaient s’arracher sous la vigueur du balancier qu’ils subissaient, alors que Maîtresse Xaviera venait güvenilir bahis d’être rejointe par sa petite Chatte Kitty, dont la French Maid Amanda avait lâché la laisse par inadvertance.“ – Mmmpphh…Meoooww !!…Meoooww !! Mmmpphh… ”Ronronna la petite Chatte, son regard d’azur intrigué s’attardant sur l’Oursonne au pelage rose, tandis qu’elle se collait à sa Maîtresse, en frottant délicatement une de ses épaules contre la latex de la jupe de son tailleur.“ – Tu voulais voir de plus prés, petite Curieuse !”Dit Maîtresse Xaviera, se mettant à caresser la tête cambrée de sa petite Chatte Birmane de sa main gantée, tout en croisant l’azur de ses yeux de son regard amusé par sa perpétuelle Curiosité.“ – Mmmpphh…Meoooww !!…Meoooww !! Mmmpphh… ”Miaula la petite Kitty, en secouant doucement la tête en signe de négation, son regard d’azur chargé d’interrogation et d’appréhension suite aux derniers mots de sa Maîtresse sur sa fameuse Curiosité.“ – Là, je t’autorise, petite Kitty !….”Dit Maîtresse Xaviera, d’une voix se voulant rassurante, tout en attrapant un des lourds grelots décorant la poitrine annelée de Tammy, plongeant son regard noir dans celui de la Sissy Slut Soumise qu’elle savait très résistante à la douleur.“ – MMMMMMMPPHHH !!! HAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Gémit la Soumise Tammy, en baissant son regard, sous la sévère traction que subissait son mamelon annelé par la main de la Maîtresse des lieux, qui après l’avoir eu dans son école l’avait vendue par deux fois à des Dominants.“ – Tammy, j’espère que tu vas faire honneur à ta nouvelle propriétaire ?!”Demanda Maîtresse Xaviera, en tirant encore un peu plus sur les lourds grelots des chaînettes que tenait sa main gantée de latex, tandis que sa petite Chatte Birmane regardait la Sissy Slut Soumise sur le support suivant, dont le corps et le visage sous la cagoule qu’elle ne reconnue pas de suite, vu sa morphologie extrêmement changée et la chirurgie subit sur ses yeux et ses lèvres depuis sa première rencontre .“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! ‘UI, MAI’RESSE !!!MMMMMMMPPHHH !!! ” Couina la Sissy Slut Soumise Tammy, sous l’intensité extrême de l’étirement que subissait ses mamelons, lorsque la main gantée de Maîtresse Xaviera provoqua un balancier sur ses grelots, tout en l’encourageant comme elle l’avait fait avec les autres Soumises précédemment. “ – Petite Anale !…J’espère que le gros travail que l’on a déjà fait sur toi va te mettre en valeur pour notre jeu !…. ”Dit Maîtresse Xaviera, sur un ton ironique, tout en caressant l’imposante poitrine annelée de la Sissy Slut Soumise Anale, propriété de Maître Anthony, dont les bonnets E aux mamelons annelés passaient plus de temps au Donjon que dans sa chambre, tandis que son intimité soumise, qui avait avalé sans effort les sept centimètres de diamètre du gode métallique de son support, pouvait remercier toute l’attention portée sur elle par les Jumelles et les responsables du Donjon et du Chenil.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !….Me’ci Maî’esse !…Mmmpphh… ” Geignit la Sissy Slut Soumise Anale, haletante, tout en baissant ses yeux chargés angoisse lourdement maquillés et chirurgicalement redessinés en amande, en suivant la main gantée de latex de Maîtresse Xaviera, qui s’emparait d’une des pinces de ses mamelons, sachant la douleur que cela allait lui provoquer, tout comme celles qu’elle subissait quotidiennement depuis son achat par Maître Anthony, et son placement dans cette école.” – Tu vois Kitty, comment la petite Anale est devenue moins sauvage depuis notre première rencontre !….Et son Maître nous la décore un peu plus à chaque fois qu’il en prend possession!…Quel est ta dernière nouveauté , petite Anale ?”Dit Maîtresse Xaviera, sur un ton ironique, en caressant de sa main gantée un tatouage fraîchement réalisé en lettres gothiques disant « Born to be Slave », et placée bien en vue entre ses deux omoplates rendues saillantes par son sévère régime, en ornement au-dessus de son imposante poitrine annelée, dont elle étira lentement l’un des grelot.“ – Mmmpphh…Meoooww ! Mmmpphh… ”Ronronna la petite Chatte Kitty, en approuvant de sa tête cagoulée que sa Maîtresse caressait entre ses oreilles, ses yeux d’azur contemplant le clito inutile décoré d’un prince Albert de la Sissy Slut Soumise Anale, également cerclé par une bague de kali bloqué par un ampallang, tandis que ses petites choses inutiles possédaient déjà trois anneaux chacune.“ – Mmmpphh…’Ai eu ‘eux aut’es ‘iercing à ma ‘angue, ‘e wee’-end, Maî’esse !…AAARRRGHHH !!!MMMMMMMPPHHH !!! ” Répondit la Sissy Slut Soumise Anale, tandis que la main gantée de Maîtresse Xaviera provoquait un violent balancier de ses lourds grelots, comme à ses voisines, tout en sortant une cigarette de sa pochette, pour la fixer sur son fume-cigarette.“ – Trois piercings maintenant !…Te voilà avec une vraie langue de Suceuse !…Et une bonne accroche si besoin !….Bonne chance petite Anale !”Dit Maîtresse Xaviera, tandis que sa French Maid allumait sa cigarette, en même temps qu’elle s’avançait vers Slutty, alors que Maître Hugo arrivait, en tirant sèchement sur la laisse reliée à l’anneau nasal de la Sissy Slut Soumise Isa, qui devait représenter l’école dans le jeu, et qui couinait en peinant à avancer suffisamment vite sur ses ballets boots à cause de ses chevilles entravées par leur courte chaîne. “ – Désolé pour le retard, Madame la directrice !….J’ai du peaufiner la préparation de notre Championne ! ”Plaisanta Maître Hugo, en claquant une des fesses largement striée de la Sissy Slut Soumise Isa, qu’il arrêta devant Maîtresse Xaviera, en train d’encourager Slutty, en lui faisant se balancer ses lourds grelots pendant de ses mamelons annelés, qui la remercia dans un balbutiant couinement.“ – Ppfffffff !!!….Je vois cela, Hugo !…Contente de te voir, petite Isa !”Plaisanta Maîtresse Xaviera, en soufflant sa fumée au visage cagoulé de la Sissy Slut Soumise türkçe bahis Isa, tout en s’emparant de la poire de gonflage du plug plongé dans son intimité et déjà bien gonflé par la main savante du Maître du Donjon pour y bloquer sa semence.“ – Mmmpphh…Me’ci, Mai’resse !…. S’I OU’ PLAI, MAI’RESSE !!!MMMMMMMPPHHH !!!”Implora la petite Sissy Slut Soumise Isa, tandis que la main gantée de latex appuyait sans relâche sur la poire de son plug, la faisant se tortiller lascivement sous l’intense pression qui lui semblait faire exploser son intimité soumise.“ – Ppfffffff !!!….Pour ce retard, petite Isa !….Tu auras cinq centimètres de plus pour ta présentation !…Laurent, préparez donc un quatorze pour notre Championne !”Annonça Maîtresse Xaviera, en tirant sèchement sur un des anneaux ornant les mamelons de la voluptueuse poitrine de la Sissy Slut Soumise, tout en déposant sa cendre sur la langue étirée de sa soumise-cendrier gémissante.“ – Mmmpphh…Haaaannnnn !…Mais ‘e n’ai ja’ais ‘é’assé ‘e dix, Mai’resse !…MMMMMMMPPHHH !”  Geignit la Championne de l’école, le regard baissé plein de désarroi sur cette annonce qu’elle allait être empalé sur un gode de quatorze centimètres de diamètre, tandis que Maître Hugo lui fixait une pince pourvue d’un lourd grelot sur le mamelon annelé que venait de lâcher la main gantée de Maîtresse Xaviera.“ – Ppfffffff !!!…Alors remercie moi de t’y faire goûter, petite Isa !….Et la bonne nouvelle est que tu passeras la nuit dans mes appartements, histoire que je vérifie ta préparation, petite Isa !”  Dit Maîtresse Xaviera, sur un ton ironique, en plongeant son regard noir sur la Sissy Slut Soumise, tout en relâchant enfin la poire de gonflage, pour lui saisir le lourd grelot fraîchement fixé sur son mamelon annelé, et l’étirer à l’extrême, lui faisant presque faire prendre contact avec l’incandescence de sa cigarette.“ – MMMMMMPPHHH !!!AAARRRGHHH !!!ME’CI, MAI’RESSE !!! MMMMMMMPPHHH !”  Gémit la Sissy Slut Soumise, ses yeux aux longs faux cils s’embuant de larmes, tout en se tortillant sous l’intensité de la tension sur son mamelon annelé à la limite d’être brûlé par la main gantée tenant le fume-cigarette, tandis que le second subissait la morsure de la pince-grelot par la main attentionnée de Maître Hugo.“ – Ppfffffff !!!…..Tu en penses quoi ma Kitty d’avoir de quoi occuper notre soirée ?”  Demanda Maîtresse Xaviera, en lâchant le lourd grelot, avant de caresser la tête cagoulée de sa petite chatte Birmane, dont les yeux d’azur s’étaient éclairés d’une lueur à l’annonce d’une « visite » dans les appartements de sa Maîtresse.“ – Mmmpphh…Meoooww !!…Meoooww !! Mmmpphh… ”Miaula la petite Chatte Birmane, en secouant affirmativement la tête, son regard d’azur se fixant sur le petit clito bagué de la Sissy Slut Soumise, sachant toute l’attention que sa Maîtresse portait sur les « Invités » dans ses appartements, tandis que sa main gantée écrasait sa cigarette sur le mamelon annelé de sa soumise-cendrier, sous le regard médusé de la Championne de l’école.“ – NAAAANNNN !!! AAARRRGHHH !!!AAARRRGHHH !!!NAAAANNNN !!! ”Hurla la pauvre soumise-cendrier, sous la nouvelle brûlure sur son mamelon annelé, tandis que de grosse larmes s’écoulaient de ses yeux aveugles sous sa cagoule d’isolation, tout en pensant que ce n’était que le début de la journée.“ – Bonne chance, petite Isa !….A ce soir !”  Dit Maîtresse Xaviera, en tendant son fume-cigarette à sa French Maid pour qu’elle se débarrasse du restant de sa cigarette dans la bouche écartelée de sa soumise-cendrier, avant de secouer violemment les lourds grelots ornant les pinces des mamelons annelés de sa Championne, à qui Maître Hugo venait d’arracher son plug largement gonflé sans aucun ménagement, et commençait à lui remonter la barre pourvue du fameux quatorze.“ – MMMMMMPPHHH !!!AAARRRGHHH !!!ME’CI, MAI’RESSE !!! NAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !”  Couina la Sissy Slut Soumise, sous le balancier de ses grelots, tandis que son intimité était envahie à son paroxysme par l’énorme gode de métal que lui insérait sans égard Maître Hugo, qui par ses ses désirs pervers était la cause de son retard.Les deux premiers invités Maître Anthony et Maître Brent en pleine discussion arrivaient dans la cour intérieure.Maître Brent tenait une laisse avec à l’autre extrémité, l’anneau nasal doré de sa chienne caniche White Lady Alexandra, aboyant sous les décharges que la télécommande lui insufflait dans ses plugs anal et d’urètre , ainsi que ses mamelons annelés, couvrant les gémissements de la petite Sissy Slut Soumise Camille, totalement nue, ses chevilles accolées l’une à l’autre par des entraves de métal soudées, l’obligeant à sautiller derrière Maître Anthony, qui la tenait par une laisse qu’il avait fixé à une menotte étroitement serré à la base de ses petites choses complètement congestionnéset violettes, tout comme son petit clito encagé depuis son arrivée dans l’école. Ses poignets étaient fixés à l’arrière d’un large collier de maintien de métal pourvu d’un clou sous le menton, qui l’obligeait à garder sa tête bien droite, tandis que la perversité de Maître Anthony lui avait fixé un duo de pinces japonaises sur sa langue fraîchement percée, l’empêchant ainsi de se rétracter dans sa bouche maquillée maintenue largement ouverte par un large ring-gag, tandis que d’autres duos de pinces décoraient ses petits seins naissant aux mamelons fraîchement annelés.“ – Brent, j’espère que vous avez apprécié vos retrouvailles avec la petite chienne Alexandra ! ”  Dit Maîtresse Xaviera, tandis qu’elle lâchait la laisse de sa petite Kitty, qui s’en alla tourner autour de la chienne Caniche blanche pour la narguer, qui continuait d’aboyer sous les décharges électriques dans son intimité et son petit clito, tandis que ses mamelons annelés et lestés de lourds ornements grelottaient à chaque impulsion.“ – Je pense !….Hein ma belle !”  Répondit Maître Brent, sur un ton ironique, güvenilir bahis siteleri tout en arrêtant les impulsions électriques pour laisser répondre la chienne Caniche, à qui la Chatte Birmane de Maîtresse Xaviera donnait des petits coups de ses épaules bloquées dans sa catsuit de latex.“ – AAOOUU !!! WUF WUF !!! AAOOUU !!! ” Aboya la White Lady, en acquiesçant de la tête, malgré son regard aux longs faux cils pleinement désespéré de se savoir à la merci de Maître Brent pour plusieurs jours, tandis que la chatte en miaulant, essayait de la faire tomber sur le coté par jeu.“ – Tiens toi bien, Kitty !…Laisse la petite White Lady de Maître Brent tranquille !”  Ordonna Maîtresse Xaviera, en actionnant la télécommande dans sa pochette, tout en s’approchant de la Sissy Slut Soumise Camille, dont la menue stature dépassant pas le mètre soixante, en faisait une parfaite candidate pour une délicieuse féminisation.“ – MMMMMMMPPHHH !!!MEOOOOOWWW !!! MMMMPPHHH !!! ” Miaula la petite Chatte Kitty, sous les décharges électriques qui envahirent son large plug métallique et de sa minuscule cage, la rappelant ainsi à l’ordre, son regard d’azur se baissant de culpabilité, tout en s’éloignant de la chienne Caniche, pour se coller à sa Maîtresse dans l’espoir que les impulsions cessent.“ – Je vois que vous avez bien pris en main notre petite Camille, Maître Anthony !”  Ironisa Maîtresse Xaviera, en tournant autour de la Sissy Slut Soumise au crane glabre et aux sourcils fraîchement tatoués, dont le maquillage était déjà décomposé par le temps passé entre les mains de Maître Anthony, qui sans égard malgré ses inutiles suppliques muselées, lui avait fait découvrir son premier fist-fucking, comme l’attestait les traces de sang entre ses cuisses glabres.“ – Je vous avais dit une jeune proie à mettre en condition !…..Mais je n’en espérait pas autant que cette petite Camille !…..Et toi, petite Camille, pas déçu de faire ma connaissance, j’espère ?”  Dit Maître Anthony, tout en plongeant son regard d’acier plein d’ironie dans les yeux aux longs faux cils dégoulinants de larmes de la petite Sissy Slut Soumise pleinement à sa merci, tout en lui empoignant ses petites choses violettes dans sa main de fer, tandis que la main gantée de latex de Maîtresse Xaviera prenait la totalité des chaînettes des pinces lui ornant ses petits seins naissants.“ – HAAAAAAANNNNNNNN !!! ‘UI !!!…AAARRRGHHH !!!PI’IE !!! A’ETTEZ!!! S’I OU’ PLAI !!!AAARRRGHHH !!! NAAAAAAANNNNNNNN !!! ”Hurla la pauvre petite Sissy Slut Soumise Camille, se sentant obligée de répondre par l’affirmative, sous la multiplication des douleurs que les deux êtres aux regards pervers lui infligeait, tandis que de grosses larmes incontrôlables se mettaient à couler sur ses joues maquillées.“ – Oui, petite Camille !….Maître Alexis et moi allons arrêter !….Après que tu te sois excusée pour ton insolence !….N’oublie jamais à qui tu t’adresses, je crois que ta préceptrice t’a briefé la-dessus ! ”  Gronda Maîtresse Xaviera, en tirant encore plus sur les pinces-grelots, tout en attrapant la chaînette du duo de pinces qui pendaient de sa langue, tandis que Maître Anthony partait demander quelque chose à Maître Hugo, qui venait de finir de raccorder les fiches de la totalité des godes empalant les Championnes.“ – NAAAAAAANNNNNNNN !!!AAARRRGHHH !!! ‘UI, MAI’RESSE !!!PA’DON, MAI’RESSE !!!AAARRRGHHH !!!NAAAAAAANNNNNNNN !!! ” Couina la pauvre Sissy Slut Soumise Camille, ses yeux se perdant dans ses larmes sous la douleur, tandis qu’elle voyait Maître Anthony revenir avec ce qui ressemblait à la cagoule que sa préceptrice, après l’avoir tondue et totalement épilée, lui avait imposé pour sa première nuit dans cette école, où sa sombre demi-sœur l’avait faite enfermée.“ – Une cagoule cachera ton désastreux maquillage, petite Camille !….Pour le reste, fait moi confiance !…Je te dirigerai à la laisse !”  Murmura Maître Anthony à l’oreille de la petite Sissy Slut Soumise Camille, d’une voix tintée de perversité, tout en lui retirant les pinces pendantes de sa langue, avant de glisser le bâillon gonflable de la cagoule d’isolation, et de lui glisser sa tête glabre dedans. “ – NAAAAAAANNNNNNNN !!!’I’IE, ‘AS ‘A ‘A’OULE, MAI’RE !!!S’I OU’ PLAI, ‘AS CA, ‘AS ‘A ‘A’OULE !!!NAAAAAAANNNNNNNN !!!MMMMMMMPPHHH !!! ” Geignit la pauvre Sissy Slut Soumise, presque asphyxiée par l’importante et rapide pression que la main gantée de Maîtresse Xaviera imposait à son bâillon gonflable, tandis que la cagoule de latex se bloquait irrémédiablement sur sa tête, la rendant aveugle et sourde, la mettant immédiatement dans une intense crise de panique par la perte totale de ses sens. “ – JE CONTROLE TOUT, PETITE CAMILLE ! ”  Cria Maître Anthony, pour que la Sissy Slut Soumise Camille l’entende, appréciant le fait d’avoir été tenu au courant par Maîtresse Xaviera de sa claustrophobie et de son angoisse de l’isolement pour s’en servir pour la conditionner, tandis que ses doigts se posaient sur les deux seules ouvertures de la cagoule d’isolation faites au niveau des narines pour respirer, et que son autre main la bâillonnait en signe d’une totale emprise sur elle en lui empêchant ainsi toute arrivée d’oxygène. “ – MMMMMMMPPHHH !!!’UI, MAI’RE,’UIIIII !!!PI’IE, MAI’RE, A’ETTEZ !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Hurla la pauvre Sissy Slut Soumise Camille dans des spasmes étouffés sous sa cagoule d’isolation, à la limite de l’asphyxie, tandis qu’un tremblement incontrôlable de ses mains aux longs ongles roses cadenassées dans sa nuque était provoqué par sa crise de panique, si intense, qu’elle en oubliait de se débattre sous la fermeté de la main de Maître Anthony. Satisfait par l’emprise sur la pauvre petite Sissy Slut Soumise Camille, Maître Anthony retira doucement sa main, tout en lui caressant son corps menu encore vierge de traces de soumission, et dont il comptait bien changer cela durant ses quelques jours où il aurait la douce Camille sous sa coupe, tandis que les autres invités commençaient également à arriver dans la cour intérieure, où les Sissies Sluts Soumises empalées sur leur pied d’exposition pour être présenter pour le jeu, baignaient à présent en plein soleil.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir