La semaine de soumission de Chloé 8, avant dernier

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La semaine de soumission de Chloé 8, avant dernierDepuis que je vis avec Paul, ma vie a totalement changé… Je me suis découverte une passion : le BDSM…Mais cette passion se traduit de manière très particulière…3 semaines par mois, je suis Léa, la soumise de mon Maitre …et la 4ème semaine, les rôles sont inversés et…mon maitre, que j’appelle parfois Maitresse Chloé, devient ma salope, ma chienne, ma soumise perverse et vicieuse….SUITE :Ce matin-là il fait très beau, le soleil est très chaud donc après un petit déjeuner frugal nous décidons d’aller à la plage.Nous avons, non loin de chez nous, une plage naturiste avec à proximité des endroits tranquilles pour laisser cours à toutes les pulsions les plus inavouables…Les préparatifs furent rapides, les robes très courtes et translucides pour nous toutes, Chloé quant à elle porte en plus sa cage, son rosbud XXL et son collier de soumise (c’est un collier en métal d’un centimètre de large avec un anneau sur le devant pour pouvoir fixer une laisse).Avant de partir je marque Chloé en inscrivant sur son cul au feutre : SLAVE DE LEA.Elle fait bien évidemment le voyage à l’arrière les poignets attachés par des menottes à la poignée passager.Arrivées au parking je mis la laisse au collier de Chloé et pendant les dix minutes de marche qui nous séparaient de la plage elle pût imaginer, cette salope, tout ce qu’il l’attendait…Sur la plage je choisis un emplacement relativement calme pour que nous puissions laisser libre cours à toutes nos pulsions sur Chloé, mais suffisamment en vue pour que ceux qui aient envie de mater ou de participer puissent le faire.Une fois installées nous nous déshabillons.Chloé est superbe avec son équipement, avec sa nudité on ne voit plus que son collier, sa cage et un superbe plug dont la taille et la couleur rouge le rendait fort visible.C’est une première pour elle : elle n’avait jamais jusqu’à lors goûté à la plage comme terrain de jeux…Nous décidâmes d’aller goûter l’eau, c’est donc en laisse sous le regard des gens présents que j’accompagnais Chloé à l’eau…Hélène et Sam restaient en retrait… Elles semblaient fatiguées de nos 3 derniers jours passées ensemble…Il faut dire que tout avait été fait pour ne jamais laisser retomber l’excitation de ma lopette… Dans 2 jours, sa semaine de soumise était terminée… Je voulais donc en profiter au maximum…J’adorais promener Chloé ainsi en laisse en public, ça aussi c’était une première, j’avais l’impression que toute la plage nous regardait. Arrivées à l’eau j’ordonnais à Chloé de se mettre à quatre pattes… Elle s’exécuta, et tous les regards furent attirés vers sa chatte et ce qui la remplissait…Mon excitation n’était pas retombée du tout… Je sentais que ma putain commençait à être consciente de l’effet qu’elle faisait… La voilà qui dandinait du cul… Une vraie pute en chaleur…Un homme, très bien monté, la queue déjà bien tendue s’approcha de nous et me demanda s’il pouvait caresser la croupe de ma chienne…. Hummm, je mouillais de plus en plus… l’homme s’approcha d’elle… Je lui proposais de la tenir toujours en laisse… Il s’accroupit et commence à caresser le cul si appétissant de Chloé. Il faisait entrer et sortir le plug de la chatte de ma trainée, je le sentais très excité… Sa queue était énorme, dure… La tête en arrière, Chloé commençait à gémir.Notre inconnu appréciait l’effet qu’il avait sur Chloé et cela l’excitait encore plus, l’invitation est trop tentante. L’homme retourna Chloé face à lui et lui fourra sa grosse queue dans la gueule, jusqu’au fond de la gorge… « Baise moi salope, baise-moi avec ta bouche et jusqu’à la garde… Tu veux des grosses queues trainées, alors prends celle-là ! »Les vas-et viens étaient de plus en plus rapides… Notre inconnu tenait la laisse très courte, Chloé était donc complètement immobilisée, l’homme pouvait donc la baiser selon son bon plaisir, au rythme et à la profondeur qu’il souhaitait. Sa jouissance était güvenilir bahis proche…Il accéléra le rythme et déchargea tout son foutre dans la gueule de ma catin… « Bonne pute, avale tout !!!… »Un autre homme, un black, s’était approché, une badine à la main, et sans prévenir ma catin, commença à lui fouetter le cul, qui était encore strié de nos derniers exploits… Chloé me surprenait, je me doutais qu’elle aimait être humiliée en public mais là elle avait l’air d’y prendre beaucoup de plaisir et moi encore plus, je n’avais jamais imaginé prendre autant de plaisir à humilier ainsi en public ma catin…Chloé relevait encore plus sa croupe, tout en finissant d’avaler le foutre épais dont quelques gouttes coulaient au bord de sa bouche…Une fois, le cul bien rouge, notre black, enleva le plug de la chatte, dégoulinante de ma lopette et l’empala brutalement, on entendît un grand râle…. Je n’avais pas remarqué la taille de sa queue, trop occupée à mater la gueule de ma chienne… Ce black avait un membre vraiment très large et Chloé ne pût s’empêcher de pousser un cri de douleur, vite dissipé après quelques allers-venus… Le black, bien calé imposait une cadence très régulière de coups de butoir et de claques sur son cul… Je me suis mise en retrait, entourée d’autres voyeurs et nous mations la scène d’une chienne baisée par un sexe hors norme…Ma pute se faisait défoncer le fion.J’étais tellement excitée que je me mis à me branler quand soudain je sentis une main sur mon cul… Un mec avait profité de la situation pour se rapprocher de moi…Comme il était arrivé derrière moi je ne l’avais pas vu et je ne savais même pas à quoi il ressemblait.Sans un mot, il me pencha en avant, fouilla ma chatte dégoulinante de mouille et me pénétrât sans ménagement…Me faire baiser ainsi par un inconnu me plût terriblement… Il prenait mes seins à pleines mains, me pinçait les tétons exactement comme j’aime et je sentis une fulgurante jouissance monter en moi…. Chloé me regardait, et nous nous mirent à jouir toutes les deux en même temps……. Le black se retira à cet instant de sa chatte après l’avoir copieusement inondée de son sperme… Ma salope s’approche alors de moi je la mis sur le dos et je plaquais mon sexe sur la bouche pour lui faire boire tout le sperme qui coulait.« Nettoie bien tout salope, je veux que tu avales tout jusqu’à la dernière goutte ! »Hélène et Sam n’avaient rien perdu de la scène elles commençaient à prendre des forces et des envies…Sam était allongée sur le dos, les jambes écartée sa chatte était luisante au soleil tellement elle était trempée, Hélène vint se placer au-dessus d’elle et s’assit sur sa bouche, elle était tellement excitée qu’elle se mit à se frotter le sexe frénétiquement sur la bouche de Sam, moi pour ma part je mis Chloé à quatre pattes entre les jambes de Sam et lui ordonnais de la faire jour avec la bouche.Pendant ce temps je me mis derrière Chloé et commençais à jouer avec sa chatte et avec sa cage.Elle commençait à être très à l’étroit, je suis sûre que ça commençait à être au minimum désagréable voire carrément douloureux mais je n’avais pas la moindre envie de m’arrêter en si bon chemin, j’avais l’intention de faire monter encore plus la tension, je voulais que ma chienne devienne folle d’envie qu’elle me supplie de la faire jouir…Je pris dans le sac de plage le gros god ceinture à picots qu’Hélène avait inauguré le premier jour de cette folle semaine, je le fixais à ma taille et brutalement sans ménagement aucun je me plantais jusqu’à la garde au fond le la chatte de Chloé, Sam serra ses cuisses autour de la tête de Chloé pour la garder prisonnière se sa chatte mais aussi pour étouffer les cris de Chloé.J’avais décidé que ça allait durer longtemps j’allais lui ravager la chatte, elle allait s’en souvenir longtemps de son séjour à la plage…Je sortais de temps en temps mon god et me régalais du spectacle de cette chatte béante qui restait grande ouverte türkçe bahis et violement je replongeais au fond de ce cul divin.Visiblement ce spectacle avait fait son effet car il y avait beaucoup de voyeurs qui étaient autour de nous et qui se rinçaient l’œil, les commentaires allaient bon train, « tu as vu cette salope comme elle se fait bien baiser », « elle doit être vraiment bonne cette pute, je la baiserais bien », c’était des commentaires essentiellement masculins, chez les femmes on entendait plutôt « tu as vu la taille de cet engin ! je ne sais vraiment pas comment elle peut prendre tout ça dans le cul ! » certaines plus vicieuses « Hummmmmm quelle trainée j’aimerais bien être derrière le god et la baiser aussi fort … »Clairement j’aimais entendre tous ces commentaires et même je les provoquais, « allez-y insultez là cette chienne, elle adore être humiliée en public »Les quolibets et les insultes se mirent à fuser, cela m’excitait terriblement, je baisais Chloé de plus en plus fort.Ça faisait maintenant 15 bonnes minutes que je défonçais Chloé, je décidais donc de l’accorder une petite pause mais pas pour ma chienne.« Pour celles que ça intéresse je vous propose de fouiller la chatte de ma salope, vous pouvez y rentrer au choix la main ou le poing ».Une première femme plus curieuse ou plus aventureuse s’est approchée, je lui donnais le flacon de lubrifiant et elle planta sa main entière dans la chatte de Chloé qui trémoussait son postérieur sous l’effet de cette pénétration.La femme satisfaite et rassurée de l’effet de ce qu’elle faisait s’enhardit et commença à accélérer le mouvement rentrant et sortant entièrement sa main qui était immédiatement avalée par la chatte gourmande de Chloé, elle commençait à être vraiment très excitée, je passais derrière elle et glissais une main jusqu’à son sexe qui était complètement trempé, je rentrais très facilement deux doigts entrainant un gémissement, puis je commençais à stimuler son clitoris ce qui eut pour effet de lui faire perdre complètement le contrôle.Elle ravageait maintenant la chatte de Chloé avec le poing fermé à un cadence infernale.Chloé coulait comme une folle à travers sa cage pendant que sa fisteuse jouissait en hurlant jusqu’à un orgasme fulgurant, elle s’effondra alors brutalement sur le sable laissant la chatte de Chloé béante.Elle ne resta pas vide très longtemps, une autre femme s’était approchée et avait plongé sa main au plus profond de l’intimité de Chloé.Sam pendant ce temps n’était pas en reste Hélène l’avait installée à quatre pattes, les poignets attachés aux chevilles.Ses deux orifices étaient ainsi offerts et Hélène exhortait les hommes présents à se soulager et à la baiser sans ménagement.Bien évidement ils ne se firent pas prier.C’est donc à la chaine que Sam se faisait baiser indifféremment par la chatte et par le cul, elle commençait à être remplie de sperme qui coulait le long de ses cuisses.Chloé ayant été bien fouillée était maintenant libre de toute pénétration, Hélène prit sa cage à pleine main et la tira vers Sam, lui ordonna de s’agenouiller et de nettoyer toutes les queues qui avaient baisé Sam.Une fois que tous les hommes présents se furent vidés dans Sam, elle dégoulinait de sperme de toute part, Hélène prit Chloé par les cheveux et la traina derrière Sam et lui dit « Nettoie tout maintenant, je ne veux plus voir la moindre goutte de sperme ! »Chloé se mit à lécher Sam et à boire toute la liqueur qui sortait de ses orifices.Quand tout ce qui était sorti fut avalé, Hélène détacha Sam, ordonna à Chloé de s’allonger sur le dos et positionna Sam au-dessus de la bouche de Chloé de façon à ce qu’elle puisse avaler tout ce qui était encore à l’intérieur…Sam s’installa, poussa un peu et une grosse quantité de sperme se mit à couler de ses orifices directement dans la bouche de Chloé qui avait du mal à tout avaler tellement la quantité était importante.Quand le flux s’est tari, Sam se baissa güvenilir bahis siteleri d’avantage pour que Chloé puisse bien nettoyer l’intérieur avec sa langue, Sam prenait visiblement beaucoup de plaisir sous la langue de Chloé et faisait durer le nettoyage, elle commençait doucement à gémir quand tout d’un coup elle dit en s’adressant à Hélène « Maîtresse j’ai une furieuse envie de faire pipi »« Très bien salope, lâche-tout, tu as tout ce qu’il faut en dessous de toi ! » répondit Hélène.Chloé ouvrit grand la bouche et Sam commença à uriner.Chloé avalait au fur et à mesure le champagne de Sam.« Vas-y rince bien la bouche de cette raclure car elle sent vraiment le sperme » dit Hélène.Une fois Sam soulagée, Chloé lui fît la toilette à grands coups de langue.« Ma petite Chloé même si tu y es très à l’étroit avec tout ce qui s’est passé aujourd’hui, tu vas rester dans ta cage et si tu es bien sage nous nous occuperons toutes les trois de toi pour que tu puisses toi aussi éjaculer » lui dis-je.De retour à la maison nous nous sommes installées autour de la piscine, c’était l’heure pour Chloé de pouvoir éjaculer, son clito avait été emprisonné toute la journée et vu le niveau d’excitation ça avait dû être difficile de tenir mais j’avais une petite idée pour que cela se termine en apothéose pour elle…Chloé nous prépara l’apéritif, de mon côté j’étais allée chercher le nécessaire pour bien m’occuper de ma pute.Quand Chloé eu fini le service je lui retirais sa cage, son clito avait l’air d’apprécier cette liberté retrouvée.Je sortis le matériel d’électrostimulation et des entraves, je plaçais une électrode à la racine du clito, une juste sous le gland et j’enfonçais au fond de sa chatte un méga plug d’électrostimulation, je reliais le tout au boitier et enfin je mis les entraves pour immobiliser Chloé.Je n’avais volontairement pas mis de bâillon pour pouvoir entendre cette trainée gémir et supplier…Je donnais le boitier à Hélène en lui demandant de faire durer le plaisir, je voulais qu’on amène cette pute au bord du plaisir et que l’on fasse tout redescendre pour mieux recommencer ensuite et maintenir ainsi Chloé au bord de l’orgasme, que son érection soit douloureuse et qu’elle fasse durer pendant plus d’une heure…Connaissant le côté sadique et son mépris des hommes je savais qu’Hélène allait respecter les consignes à la lettre et qu’elle allait prendre beaucoup de plaisir à voir cette larve souffrir pour mériter de pouvoir jouir comme une salope…Nous étions tranquillement en train de siroter un mojito pendant qu’Hélène tout en dégustant son verre jouait avec le boitier, elle est très vite devenue experte, elle maintenait Chloé au bord de l’orgasme sans jamais lui laisser une chance d’arriver à jouir, on l’entendait gémir de plus en plus fort jusqu’à hurler puis plus rien et la litanie qui recommençait avec des gémissements qui étaient chaque fois plus fort.La situation venait vraiment très excitante, en regardant ma chienne sursauter au rythme des décharges, son clito devenir énorme, turgescent et prêt à exploser je me mis à couler vraiment beaucoup, je mis une main sur mon sexe et commençais à me caresser au rythme des gémissements.Hélène qui ne voulait pas être en reste ordonna à Sam de venir entre ses cuisses de la lécher.Nous commençâmes à enchainer les orgasmes avec Hélène qui maintenant avait la main encore plus lourde sur le boitier, elle mit l’intensité au maximum pour le clito et pour la chatte, posa le boitier sur la table et se mit à jouir en regardant Chloé hurler sous l’intensité des décharges, elle était complètement arc boutée sous l’effet des stimulations électriques et hurlait de plus en plus fort jusqu’à ce qu’un véritable geyser sorte de son clito éclaboussant jusque sur la table basse.Hélène arrêta les stimulations, Chloé était effondrée au sol complètement vidée.Hélène ordonna à Sam de lécher et d’avaler toute la semence que l’explosion de Chloé avait libérée.Nous étions toute repues et vidées une bonne nuit de repos allait nous faire du bien et surtout permettre à Chloé de récupérer car elle était encore mon esclave jusqu’à demain et je comptais bien profiter de ce dernier jour pour abuser d’elle…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir