Mike : Les gènes de la famille(5)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Mike : Les gènes de la famille(5)Chapitre 5 : Nathalie, la vierge.Quatre paires d’yeux nous regardent quand nous sommes entrés dans la cuisine. Marilyn ricane, Nath dévisage Elodie, tandis que Marie et Janine échangent des regards complices entre elles. Elodie lâche ma main et se dirige vers Nath tandis que je donne à ma mère un baiser câlin sur ses lèvres. Cependant sur l’échange entre Elodie et Nath captive leur attention.- As-tu bien dormit cette nuit ? demande Nath d’une façon grinçante.- Oh Nath, je suis désolé, j’ai été un peu vache avec toi hier. Je t’aime comme une sœur, et je ne veux pas qu’on se fâche ! J’espère que tu peux me pardonner.Maman et Janine me taquine à demi mots et je décerne même une pointe de jalousie. La cohabitation risque-t-elle de devenir difficile ?Elodie et Marilyn s’embrasse et j’entends Marilyn doucement murmurer ;- Il est incroyable, non ? Elodie répond doucement :- Oh, non, il est même mieux que ça !Je vais faire la bise à Nath qui m’étreint quand je lui dis :- Bonjours belle dame, comment vas-tu ce matin ?- Mal dormit ! La nuit a été bruyante et tu sens le bouc ! Pourrais-tu faire moins de bruit la nuit prochaine ?- S’il te plait ne soit pas jalouse ! Certaines choses sont inévitables. De plus, si je me souviens bien, ce n’est pas moi qui est fais le plus de bruit !- Oh, ça va, je n’en reviens pas que tu as fait cela. T’es répugnant ! Nath me lance un regard noir ainsi qu’a Elodie avant d’ajouter :- Tous les deux vous êtes dégoûtant !Marie lui sourit avant de dire :- ne juge pas trop vite les gens, Nath. J’ai souvent constaté que lorsqu’on trouve chaussure à son pied on fait exactement la même chose !- Oui, bon ! Mais je commence à penser que vous êtes tous pervertis ici ! Et dire que je commençais réellement à vous aimer ! Bonjours les premières impressions !Janine calme le jeu et dit :- pourquoi ne pas tout simplement oublier ce que nous avons entendu ou pensé sur ce qui c’est passé hier soir, et commencer une bonne journée. Ce débat ne nous mènera nulle part.Nath regarde l’assemblée puis son visage s’illumine lentement et elle dit :- Je vais aller chercher les photos que j’ai déposées en ville.- C’est ça ma chérie, vas-y et après tu verras, on passera une bonne journée !Elodie et moi prenons notre petit déjeuner ensemble et lorsque nous sommes seuls Elodie me regarde et dit doucement,- Nath m’a l’air un peu énervée ! J’espère qu’elle ne va pas bouder trop longtemps.- Je ne pense pas, t’inquiète pas, ça va lui passer. Si elle a hérité des gènes de la famille elle va vite se rendre compte qu’elle a besoin de quelque chose, cette chose que vous les filles de la famille appréciées à juste titre. Je pense qu’elle va bientôt craquer.- Ooooooooh je l’espère, Mike ! Ma petite frustrée de Nath a besoin de toi. Elle ne va pas tarder à s’en rendre compte !Elodie m’attire vers elle et me donne mon premier baiser passionné de la journée.Juste à ce moment Nath s’approche de nous et crissant des dents :- C’n’est pas possible ! Vous ne pouvez pas vous isoler pour faire ça ! Ce n’est pas la peine d’exhiber votre débauche ! Et pour votre information, si j’avais un frère pervers comme le tiens je ne voudrais pas être baisée par lui !- Doux Jésus ne te met pas en colère, je celle juste un accord entre lui et moi et j’espère que tu ne resteras pas en colère contre nous très longtemps.- Il me semble que ce baiser était beaucoup plus que ça ! Je pousse Elodie et canlı bahis şirketleri avec j’att**** par le bras Nath qui surprise tombe sur mes genoux.- Bon sang, Lâche-moi ! Merde, comment veux tu que je ne sois pas en colère contre toi ! T’as du culot, Mike, Mais je t’aime bien et je vais te pardonner. Mais pourquoi tu as fait ça avec ta sœur hier soir ? Je suis quand même déçue.- Écoute, mon petit cœur, ce qui c’est passé… c’est passé ! On n’y peut plus rien et tu verras d’ici peu qu’il y a des moments ou la raison nous échappe et nos désirs bousculent toute moral. Nous sommes tous les deux vraiment désolés si nous t’avons blessée en quoi que ce soit.- Je suppose que je dois accepter vos excuses et je vais te laisser une chance de te ratt****r. Ou… oh merde… c’est embarrassant ! Si nous… enfin, habituellement je m’amuse avec les mecs et c’est moi qui les séduit en premier et avant Elodie, mais avec toi je ne sais pas comment me comporter. Je lui donne un baiser rapide sur ses lèvres et la laisse glisser par terre. Nath a continué, – Bon, je veux dire que j’ai la réputation d’être le plus grand Allumeuse de l’école, n’est ce pas Elodie ?- Oui… ça c’est sure… et tu les laisses toujours sur leur faim ! Remarque je ne m’en plains pas car je les réconforte après !- Très drôle, mais quand on est une petite garce….. Cet incident a apparemment été oublié et plus tard maman prépare le déjeuner.- Mike, pourquoi ne vas-tu pas avec Nath chercher ses photos ? Revenez dans en environ 30 minutes et à ce moment-là, le déjeuner sera prêt, OK ?Nath et moi prenons le pick-up et c’est le bon moment pour se connaître mieux. Alors que nous marchions vers la boutique Nath m’a pris la main et me la tenue fermement dans la sienne tandis que nous marchions ensemble. Après avoir récupéré ses photos, reprenant le pick-up, Nath s’est glissée prés de moi sur la banquette.Arrivé dans l’allée de la maison je marmonne :- La voiture de maman n’était pas dans l’allée quand nous sommes partis ?Nous entrons dans la maison silencieuse, on appelle… pas de réponse…Nath monte voir au premier étage pendant que je fais le tour en bas. Nath me retrouve dans la cuisine tenant un petit mot tout en regardant notre déjeuner préparé sur la table.- C’est de qui ?- Oh, c’est un… euh…Je pense que je devrais plutôt te le lire : « Mike et Nath, nous avons pensé vous avez tous les deux besoin d’être ensemble pendant un peu de temps. Janine, Elodie, Marilyn et moi avons rapidement déjeuné, pour aller au cinéma et probablement au bowling. Nous souperons dehors après un lèche-vitrine. Vous deux, Eh bien … faites ce que vous voulez pour vous réconcilier. Avant de rentrer je passerais un coup de fil et si c’est occupé, alors je saurais qu’il ne faut pas rentrer tout de suite ! Je vous aime tout les deux, Marie. »- Diable, Mike, on dirait qu’ils vont se faire plaisir ! J’aurais bien voulu faire ça, moi aussi ! Bon sang, pourquoi elles ne m’ont pas attendu ?Je regarde Nath et lui dit doucement,- si c’est ce que tu veux faire, je vais t’ emmené pour les rejoindre. Mais avant mangeons ce déjeuner qu’elles nous ont préparé. Assis toi !Nous avons pendant le repas une conversation un peu intime, et je cerne un peu mieux Nath.Pendant que Nath rince la vaisselle avant de la placer dans le lave-vaisselle je me mets derrière elle et la coince légèrement contre l’évier pour rincer mon assiette.- Hey, hey, tu m’écrase canlı kaçak iddaa ! Tu ne vois pas que je suis là !Je réponds rien et accentue ma pression et son cul s’enfonce dans mon entrejambe. Elle gémit doucement quand je varie la pression. – Oh non, je sais pertinemment que tu es là Nath ! Nath se penche un peu en avant et de faite son cul recul et appui plus fort contre ma bite à moitié bandée. Elle gémit à nouveau.- Oh bon sang Mike, tu es… Je suis… Oh Zut !Un peu énervée ou excitée, Nath essaye de dire ;- Qu’est ce que… que fais tu derrière moi ? Oh mon Dieu, Mike, tu… nous ne…Je ne peux pas… tu…Je n’ai jamais… oh merde qu’est ce qui m’arrive !Nath tremble légèrement devant moi et son cul bien en arrière sur ma bite au milieu de sa raie, commence à onduler doucement. J’att**** ses deux seins que je caresse à travers ses vêtements. J’ai 2 pommes bien fermes dans mes mains et au bout de mes doigts deux tétons bien raides. Elle gémit de nouveau et je les sens s’allonger un peu plus.- Oh ça alors, je n’ai pas… nous ne devons pas… je sens ta …Et soudain avec plus de force et de rapidité que je m’attendais, Nath se baisse et s’échappe en courant de l’autre côté de la table.- Qu’essayes-tu de faire, Mike ? Je pensais que toi et Elodie étiez…- Dites-moi Nath, ta mère ou ta grand-mère ne t’as jamais parlé d’un certain problème étrange que tu aurais pu hériter à travers tes gènes ? – Pas que je sache.Nath un peu perplexe réfléchi pendant un certain temps avant de dire,- non, je ne pense pas. En tout cas, je ne vois pas le rapport avec ce qui vient de se passer.- Toutes les femmes dans cette maison sont des descendantes directes de la même arrière-arrière-grand-mère. Du coté de ma mère et de sa sœur, enfin de cette famille, un certain trait de l’hérédité semble exiger un certain… euh, Whaoo… Comment devrais-je dire cela, un certain type de morphologie et de dimension dans leur partenaire de sexe masculin pour se sentir pleinement comblées dans l’acte d’amour.- Attend, arrête, tu es en train de me raconter le conte de fées que j’aimais et que ma mère me disait quand j’avais douze ans ? Nath me regarde en haussant les épaules et elle continue :- elle disait que la princesse, dans son histoire, ne sera jamais satisfaite par un homme normal et qu’elle avait besoin d’un « étalon » u mâle spécial. Elle n’a jamais expliqué ce que cela signifiait et j’ai complètement oublié cette histoire par la suite.Ses yeux soudainement se dirigent vers mon entrejambe, puis de nouveau vers mon visage, – Oh mon Dieu ! C’est… ça… qu’elle entendait par ce commentaire de “étalon» ? Je… pense que…Nath s’interrompt 2 seconde et :- Une fois j’ai éclaté de rire avec un gars qui avait une énorme bite et il a piqué une de ses colères quand j’ai réussi à lui dire non a sa demande de fellation…- Oh, la taille est une chose nécessaire, mais il en faut plus. La maturité chez le mâle et pour certains… une…- Capacité, aptitude…dit Nath en m’interrompant.- Je me souviens que maman ajoutait un mot sur l’« étalon », qu’il soit très compétents et endurant… quelque chose comme ça. Et… dis donc, la nuit dernière tu m’as semblé correspondre à cette définition considérant l’intensité des cris et hurlements.Ses yeux s’agrandissent de surprise et elle a presque crié,- OH MON DIEU ! Est-ce que tu sous-entends que c’est ce qui se passe ici ? C’est ce que veut dire Marie quand elle canlı kaçak bahis a dis trouver chaussure à son pied ! Serait-ce la raison de mon attirance vers toi dès l’instant où je t‘ai vu ?J’ai simplement hoché la tête.- Je sais que je cherche depuis un bout de temps « Mr. Parfait », je ne savais pas que son nom complet allait être « M. Parfait Pénis » ! En plus de cela, je ne m’attendais certainement pas à le partager sciemment avec quatre autres membres de ma nouvelle famille ! C’est trop, j’ai…J’ai besoin d’aller me coucher pour penser à tout ça sinon ma tête va éclater.- Tu fais ce que tu veux Nath. Je ne te forcerais jamais à faire ce que tu ne veux pas faire. Nath se dirige vers moi et m’étreint étroitement pendant plusieurs secondes. Une larme perle au coin de ses yeux et se reculant elle dit :- C’n’est pas ça, enfin… pas tout à fait ! Plusieurs hommes ont déjà essayé de coucher avec moi et parmi ces petits salauds, l’un d’eux a été à deux doigts de me violer ! à la dernière seconde je lui ai dit de baiser mon cul ! Il a aimé cette idée et rempli mon cul de son sperme, même pas trois minutes après ! Je ne l’ai jamais refais, mais je suis bien sûr heureuse qu’il m’a baisé le cul comme ça je suis toujours ! – Oooh, merde, c’est la première fois que je dis ça à quelqu’un !Nath s’enfuit et j’ai tout juste le temps de lui dire que je serais dans le salon si besoin est.Je bouquine un roman de Brown quand environ 45 minutes plus tard Nath revient et me demande,- Mike, puis-je te parler ? Jetant le livre de côté,- Absolument, mon chou, Qu’est ce qui te tracasse ?- Je me souviens de ma mère me disant quelque chose sur cette histoire de princesse et d’étalon. Lorsqu’ils seront unis, elle sera pour toujours la femme la plus heureuse sur terre. MA grand-mère était comme ça ! Je l’ai toujours vue joyeuse et de bonne humeur. Rien ne pouvait l’atteindre.Ma mère par contre est toujours maussade, donc je suppose qu’elle n’a pas trouvé son prince étalon ! Et ma sœur aînée est une vraie chienne avec son bon à rien de mari.Elle se pince les lèvres et continue :- Je pense qu’il est temps que je crois à cette histoire familiale.- J’ai réfléchi et surtout aujourd’hui ! Marie, Janine, Marilyn et maintenant Elodie sont pleinement heureuse ! Elodie a commencé depuis peu et je ne l’ai jamais vue avec autant de PEP !Mon attirance vers toi me rend dingue et j’ai vraiment envie d’être heureuse comme ma grand-mère ! Je ne veux pas être malheureuse comme ma mère et ma sœur !Elle regarde ses mains en se tordant les doigts avant finalement de dire :- je crois que ce que j’essaie de te dire, c’est que s’il faut que je partage l’homme de mes rêves avec quatre autres femmes, je suis prête à payer ce prix pour être heureuse ! Et à en juger par la façon dont elles agissent, probablement qu’elles n’y verront aucun inconvénient !-Alors, mon chou ? que fait-on !Nath se dirige vers moi et grimpe sur mes genoux, à cheval sur mes jambes, et elle me donne un tendre baiser avant de dire,- Je crois que c’est le moment de profiter de ce temps qui nous est généreusement alloué par ta famille. Nous allons baiser pour que je m’assure que tu es bien M « Parfait Pénis » Elle a un sourire narquois quand elle dit cela et je me lève avec Nath qui reste accrochée à moi comme un Koala sur sa branche.Facilement, je monte à l’étage dans ma chambre, transportant Nath avec ses bras et ses jambes autour de moi. Je manque de me casser la figure car ma vision est réduite avec Nath qui n’arrête pas de m’embrasser. Enfin, dans ma chambre, je l’a pose doucement sur le lit et je peux répondre à ses baisers avec nos langues qui entament un duel des plus plaisant.Phantome

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir