Mon histoire – partie 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Brunette

Mon histoire – partie 4Quand je revins le soir chez moi, exténué par cette après midi, tant physiquement que psychologiquement, je retrouvai Hélène les yeux rougis .- Que t’arrive t il ? tu as pleuré ? des mauvaises nouvelles ? demandai je hypocritement ? – Non, juste un coup de blues, ça va passer – Ecoute, si tu as des problèmes, des soucis tu peux m’en parler, tu le sais !- oui je sais, je t’assure que ce n’est pas grave, juste un coup de moins bien.Je n’insistais pas , j’avais ouvert la porte , elle l’avait refermée ..Quelques jours passèrent, ma femme ne respirait pas la joie et la bonne humeur.Nos relations sexuelles s’espaçaient, son teint avait pâli, elle dépérissait.Il ne faisait pas de doute qu’elle était malheureuse et je savais pourquoi .Ma libido aussi était en berne, j’avais de moins en moins envie de subir Maître Alain.Un jour je lui avouai ma détresse et lui parlai de mon épouse .- Elle n’arrête pas de me relancer au téléphone. Je ne lui réponds pas . Elle m’a humilié devant Jamel, je ne veux plus la voir.- Elle est malheureuse, laissez lui une chance . je ne veux que son bonheur et même si je suis jaloux, je préférerai la voir souriante – On verra..En attendant occupe toi de moi ..Ce jour là, la séance fut douce, il fit venir chez lui un couple que je ne illegal bahis connaissais pas .La dame était dominatrice, grande , brune ,les cheveux courts. Elle portait superbement bien sa cinquantaine. De hautes cuissardes paraient ses cuisses musclées. Un bustier en cuir complétait l’ensemble donnant une vision d’un étonnant érotisme.Son compagnon, du même age, portait une cage de chasteté et un plug anal. Grand, les cheveux gris, les yeux verts, il dégageait, lui aussi, une grande sensualité.Leur complicité sautait aux yeux. Il savait anticiper les moindres désirs de sa partenaire, Elle savait le mener au plaisir .Elle lui demanda de me sucer, elle m’ordonna d’en faire de même.Je dus préparer son anus aux pénétrations futures, il en fit de même.Madame me sodomisa avec un gode ceinture de bonne taille, Alain pénétra son soumis.Les Maitres firent l’amour entre eux pendant que les soumis devaient les regarder.Maitre Alain finit par jouir dans son préservatif que Madame déchira au creux de ses cuisses. Nous dûmes nous mettre à deux pour nettoyer , avec notre langue , toutes les traces de plaisir .Il nous fut , enfin, autorisé de jouir en nous servant de nos bouches sur le sexe de l’autre.Cette aventure m’avait amené un plaisir extrême, mais ma satisfaction était gâchée par illegal bahis siteleri l’état d’Hélène .Je me faisais de plus en plus de soucis pour elle d’abord, pour notre couple ensuite .Les tensions entre nous commençaient à se multiplier, je faisais preuve de patience mais la marmite explosait quelquefois.Notre entente d’antan n’était plus qu’un lointain souvenir et les enfants en patissaient eux aussi .J’osais un jour aborder le sujet :- Ça ne va plus, tu as quelque chose , je le sais.. Je t’aime toujours autant mais il va falloir trouver une solution. Notre couple va exploser . Tu es exécrable et avec moi et avec les gosses .- Oui , je sais, je m’en rends compte – Tu sais de quoi ça vient ? tu es malheureuse ? tu veux me quitter ? Tu as un amant ?- Non, qu’est ce que tu vas imaginer, j’ai juste quelques problèmes avec le boulot ..Je vais aller mieux..J’en restais là, faisant semblant de gober cette fausse explication.Une semaine apres, je reçus une convocation de Maitre Alain.Jamel était là.- j’ai décidé de donner une chance à ta salope de femme qui ne peux pas se passer de moi. Elle est au courant de ce qui l’attend. Soit elle accepte , soit je ne la revois plus.- bien Maitre- j’ai voulu que tu assistes à ça. Fous toi à poil et va rejoindre ta placeQuelques canlı bahis siteleri instants aprés Hélène entrait dans l’appartement.L’accueil fut glacial.- Bonjour Alain , dit elle en baissant les yeux- Bonjour Hélène, dis bonjour à Jamel, tu savais qu’il serait là- Bonjour Jamel- Tu sais pourquoi tu es là ?- Oui – je veux te l’entendre dire- je suis là pour faire l’amour avec Jamel et toi- non, tu es là pour qu’on te baise- oui- tu connais mes conditions et tu les acceptes ?- oui Alain- répètes les- j’accepte d’etre ta soumise et d’obeir à tous tes ordres- tu es sure ? Tu veux devenir mon esclave ?- ouiEt là une énorme claque vint s’abattre sur son visage la laissant interdite, les armes aux yeux- oui qui ?- oui MaitreUne seconde gifle suivit- ca c’est pour la dernière fois. Ne t’avises plus jamais de me contrarier- d’accord Maitre- déshabille toiElle voulut se diriger vers la salle de bain- non tu te fous a poil ici En quelques secondes, perdant toute pudeur, soumise, tremblante elle fut nue- mains sur la tete, jambes écartées.Elle s’exécutatMalgré mes demandes elle n’avait jamais voulu se raser entièrement la chatte.- j’ai horreur des poils , la prochaine fois tu viendras totalement épilée.Vaincue elle acquiesça.- approche !- stop! Qu’est ce que tu fais ?- je viens vers vous Maitre- qu’est ce que tu es ?- une soumise Maitre- oui mais tu es aussi une chienne.. Et les chiennes ça marche à 4 pattesConnaissant le caractère assez trempé de ma femme, je savais que cette suite d’humiliations avait du mal à passer. Je f

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir