Nicole soumise contre sa volonté – 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Nicole soumise contre sa volonté – 3C’est bon, il la connait, ils se connaissent… mon excitation et mon érection montent alors que du côté de ma soumise c’est la catastrophe et qu’elle manque de se trouver mal…Jean : « Tu as déjà vu une femme à poil ? »Un « Heu…… » gêné est sa seule réponseJean : « Tu as déjà vu une vieille à poil ? »L’ado : « NON »« Alors regarde la bien » Je retire les mains de Nicole qui cachent et protègent son sexe et lui met dans le dos. Elle est droite, nue face au gamin, ses seins tombent très légèrement et ses tétons commencent à se dresser car malgré sa très grande gène la petite brise et son excitation sous jacente les font durcir. Le gamin se régale, il s’enivre de sa poitrine mais n’ose pas descendre ses yeux plus bas.Jean : « Regarde sa chatte » Il baisse les yeux et son regard se porte sur ces jambes serrées, sur cette fente bien apparente source de bien des mystères…Jean : « Tu sais, il y a deux types de femmes, les cochonnes et les autres » « Madame X…. est une grosse cochonne » « regarde bien ses culottes que je tiens dans ma main, regarde comme elles sont sales » L’ado examine les culottes et le dégout s’empare de luiJean : « T’as vu comme elles sont sales »L’ado : « Oh oui… putain… »Jean : « Tu as raison, tu ne l’as pas employé dans ce sens mais c’est une putain, une grosse sale… »Les culottes souillées n’attirent pas ce gamin, c’est normal, ce n’est pas son trip, ce n’est pas de son âge, je n’insiste pas.Je sens Nicole ailleurs, perdue, je la bouscule et lui fait faire un volte face tout en la secouant pour la réveiller ce qui a pour effet de lui redonner un peu de vigueur et elle reprend une stature ferme. Elle est donc maintenant face à la maison et présente son dos au jouvenceau. Je demande à Nicole de se plier vers l’avant et j’appuie sur son dos pour accélérer son mouvement. « Penches toi bien en avant » « Ecarte les jambes » Mets tes mains sur tes chevilles »Nicole se retrouve en position de soumission, d’offrande, elle est penchée vers l’avant, son cul tendu vers nous et comme je lui ai bien écarté les jambes sa chatte est grande ouverte.Je m’adresse à l’ado : « regarde la chatte de cette femme, admire son sexe, prends connaissance de tous ses recoins, apprécie la forme de ses lèvres et contemple ce trou béant… »Le gamin n’en perd pas une miette, il ne sait plus ou donner de la tête, il devient fou…Nicole est carrément défaite, ce gamin, ce voisin qu’elle a connue tout petit, tout bébé, dont elle connait les parents, ce petit voisin la voit toute nue, on lui a exhibé ses culottes , il l’entrevoie maintenant dans le moindre recoin et toute son intimité lui est dévoilée… s’en est trop, elle à trop honte, sa déchéance est trop importante, elle sanglote, ne se contrôle plus et fait pipi…un petit filet d’urine coule le long de ses cuisses de femme humiliée. Le gamin n’a même pas remarqué, il est aux anges, il se régale… Je prends une des culottes de Nicole et je m’en sers pour lui essuyer les jambes en partant de ses chevilles et en remontant jusqu’à son sexe que je frotte sans ménagement. Nicole tuzla escort espérait que sa miction serait restée discrète mais c’est peine perdue et mon geste que j’accompagne d’un regard vicieux ne fait qu’accroitre sa confusion.Je glisse au jeune « Vas y touche cette cochonne qui s’exhibe devant toi » il attendait cette permission mais il veut faire tellement de choses qu’il ne sait pas quoi faire, il ne sait pas par ou commencer, ce cadeau est trop beau… »Vas y touche lui le cul » il pose délicatement sa main sur une des fesses de Nicole et n’ose pas la bouger…Je pose ma main sur l’autre fesse de Nicole et lui montre les mouvements à suivre…il comprend vite et s’applique… « Maintenant touche lui la chatte » je le vois toujours aussi hésitant alors je prends sa main et la plaque sur la moule de Nicole.Il apprécie çà c’est sur, il masse cette vulve dans tous les sens, il l’explore et la découvre…Je lui montre qu’il doit placer son doigt à 45 degrés et je fais un geste vers l’avant pour bien lui ordonner de la pénétrer de son doigt. Il obéit au quart de tour et son doigt est dans la chatte de ma soumise. Il essaye de s’appliquer, il fait n’importe quoi mais ce n’est pas grave car ses mouvements semblent convenir à madame qui se tortille au grès de sa gymnastique manuelle…Nicole est perdue, elle a honte, vraiment honte et comment pourrait il en être autrement ? Elle est toute nue dans son jardin, à un mètre du trottoir de sa rue, elle vient de se faire sodomiser, elle est obligée de s’exhiber non pas comme mais pire qu’une prostituée et outrage suprême pour elle, elle est rasée…Non rien ne vas, il faut qu’elle parte, il faut qu’elle se cache mais pourtant elle ne comprend rien car elle a envie de ces ébats, son désir de sexe est trop fort, plus fort que sa honte, elle ressent une jouissance et ses larmes sont oubliées, un monde de frissons est en train de la parcourir, elle prend du plaisir cela ce voit. Moi aussi je prends du plaisir à les regarder.Le gamin est tout fou et l’ancienne est déchainée, elle brave un grand nombre d’interdits ce qui décuple ses délices. Mon régal est palpable mais je dois aller encore plus loin pour atteindre ma jouissance, je dois avilir davantage Nicole.« Hé p’tit tu as ton portable »« Oui »« Sors le et prend en photo cette vieille chienne »Nicole se redresse et me regarde d’un air interrogatif et inquiet« Prends son cul, sa chatte et surtout sa tête de salope, comme çà tu pourras la montrer à tous tes potes du bahut et même aux voisins de la rue »« NON NON PITIE PAS CA » me crie Nicole« NON S’IL VOUS PLAIT » « NON PAS CA » continue t’elleJean : « comment çà pas çà ? »« NON, NON PAS DE PHOTO OU ON PEUT ME RECONNAITRE, je ferais tout ce que vous voudrez »Jean : « TOUT ? »Nicole : « OUI »Jean : « OUI QUI ?Nicole : « ? Jean »A ces mots, je lui tords les tétons tout en les pinçant et lui dit : « MAÎTRE » « je suis ton MAÎTRE et dorénavant tu te dois de m’appeler que comme cela »Nicole : « oui MAÎTRE »Je veux bien accepter sa demande à une condition : qu’elle obéisse sans sourciller et immédiatement tuzla escort bayan à tout ce que je pourrai lui demander. Elle acquiesce Je lui demande de répéter mes propos et elle le fait. Jean : « Tu es ma soumise, tu as bien compris cette fois ? »Nicole : « oui MAÎTRE »Jean : « Fous toi à genoux »Nicole s’exécute tout de suite et je suis surpris par sa rapidité d’exécutionJean : « Suce moi, nettoies ma bite, elle est sale… »Nicole s’empresse de s’empaler la bouche sur mon sexe et elle s’applique à bien lécher, sucer et aspirer.La pipe était un test mais ce n’est pas ce qui m’intéressait dans l’immédiat, je lui ordonne de reprendre sa posture d’allégeance, de se repencher vers l’avant le cul tendu et offert. Le mouvement est fait sans un mot et de façon vive. Mon regard et ma main redonne le feu vert à l’ado qui la rebranle de plus belle…Jean : « Vas y, profites en et branles encore cette vieille qui aime çà »Soumise et résignée Nicole se penche, serre ses chevilles de ses mains et attends. Elle attend la fin de son calvaire, mais ce calvaire possède deux faces antagonistes ; la honte et la jouissance. Jean : « Au fait, comment appelles tu ? »L’Ado :« Arthur M’sieur »Jean : « OK Arthur, c’est bon de branler cette chatte mais il y a encore meilleur » « Sors ton doigt de sa vulve et mets le dans son trou du cul » « Vas y encule la, tu verras c’est encore meilleur »Arthur m’obéit au doigt et à l’œil, je ne lui donne que des bons plans et il se régale…Il se régale de mettre son gros doigt dans l’anus de Nicole et il n’y va pas de main morte…il violente son cul et l’ancienne crie d’une douleur mêlée de honte, en fait ses plaintes sont plus des sanglots que de la souffrance.Jean : « vas y encule, encule la, si elle crie c’est qu’elle aime la salope »« Tu vois Arthur cette femme âgée était encore pucelle du cul il y a encore une heure. « » Je viens de la dépuceller et toi tu es le deuxième homme à pénétrer son cul de 60 ans. « « Félicitations » Sur ces bonnes paroles je tape ma main contre celle d’Arthur et nous ‘’checkons’’ comme deux vieux potes… « vas y numéro deux défonces la »Arthur se défoule, il y met tout son cœur et le fait de savoir qu’il est le deuxième homme à l’enculer même si ce n’est qu’avec son doigt le rempli d’une jouissance extrême. Son plaisir est vraiment très fort, son visage devient tout rouge et son orgasme devient palpable. Tellement manifeste qu’ il atteint sa jouissance et éjacule dans son pantalon dont le tissu fin fait bien ressortir la grosse tache de sperme juvénile. Arthur vient de jouir mais il n’est pas le seul. Brigitte m’appelle, je me retourne et je vois un beau spectacle car pendant tout ce temps ma moitié n’est pas restée inactive. Ella a ouvert en grand la fenêtre de salon qui donne sur l’allée ou nous nous trouvons et à fait monter Roger sur la grande table. Ce dernier est à quatre pattes la tête face à nous. Brigitte se tient derrière lui et s’est amusée à le ‘’milker ‘’ comme disent les anglais, bref à le traire…Roger est un bon soumis, une vrai tafiole, Brigitte se régale escort tuzla avec ce vassal respectueux et docile. En bon passif il aime être maté voire humilié et ma femme en a abusé. Roger était donc à quatre pattes, sur cette table, visible lui aussi de la rue de tout le monde et sa bite de soumis se trouvait dans les mains expertes de Brigitte. Roger était non seulement visible de tous mais surtout il voyait tout. Il a vu sa femme se faire humilier, se faire enculer par un jeune, il va vu tout ce que les autres faisaient à sa femme, tous les outrages qui lui ont été fait, tout ce qu’il n’ose pas lui faire et il va vu que cette salope de Nicole aimait çà…Il a vu et il a senti ces mains douces qui le branlait de cette étrange façon, la bite tournée vers le bas. Il a senti ce premier doigt puis les autres dans son trou du cul, il a aimé se faire traire. La vue de sa femme réduite en esclave sexuelle et les plaisirs qui lui étaient prodigués l’on lui aussi amené à la jouissance, à l’éjaculation. Toujours à quatre pattes, il a juté sur la table du salon et cette salope de Brigitte l’a vraiment vidé jusqu’à la dernière goutte allant même jusqu’à presser fortement et tordre ses couilles lui faisant ressentir une douleur extrême.C’est au tour d’Arthur d’être gêné et je sens qu’il veut nous quitter car son pantalon mouillé l’embarrasse.« Prends en photo la chatte et le cul de la vieille comme çà tu pourras te branler dessus à la maison »« C’est vrai je peux ? »« Oui vas y mais ne prends pas sa figure »« Ok »Je m’adresse à Nicole :« Prends la pose, montre lui bien ta chatte »« Oui comme çà »« Ecartes tes lèvres montre ton vagin »« Tourne-toi » « Montres ton cul »« Ecarte les fesses »« Plus, écarte plus »« C’est bon tu as ce qu’il te faut ? »Jean : « Arthur tu reviens quand tu veux et la prochaine fois Nicole te suceras et tu pourras mettre ta bite dans sa chatte » Sur ces paroles réconfortantes et pleines d’un avenir radieux pour Arthur il nous quitte et enfourche son vélo mais se dirige cette fois vers sa maison.Avant qu’il ne soit trop loin je lui cris « Si ta mère t’engueule pour ton pantalon, dis lui que c’est madame X…. qui ta fait çà, c’est madame X…. qui t’a fait ces cochonneries… »Nicole se retourne vers moi, me regarde d’un air méchant et lève la main sur moi, prête à me frapper« Comment que fais tu salope ? Qu’essayes tu de faire , »Mes paroles stoppent net NicoleJe l’att**** par son sein gauche, le presse fortement, la tire à moi par cette mamelle et l’entraine vers la maisonNous rentrons et trouvons un Roger au sexe rasé lui aussi et à la bite toute petite qui est en train de nettoyer la table qu’il avait souillé de sa semence.Je me tourne vers Brigitte et lui demande « Tu l’as rasé ? » « Oui je voulais marquer sa soumission et ce salop à apprécié se faire dépoiler»Je relâche ma pression sur le sein de Nicole et la pousse vers le centre de la pièce en lui disant d’une façon peu commode :« Tu as voulu te rebiffer, je vais te mater pour te calmer » … à suivre…Ce style de récit à beaucoup plu à Roger qui s’est masturbé de nombreuses fois en le lisant, s’identifiant tout à fait à ce mari tafiole et se régalant des humiliations subies par son épouse…Avez-vous aimé le début de leurs mésaventures ?Etes vous prêts à en vivre également ?Voulez vous que nous venions chez vous ???

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir