Chapitre 4 : PAMELA ET CINDY (1ère partie)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Chapitre 4 : PAMELA ET CINDY (1ère partie)Septembre 2004, j’ai 20 ans et un samedi soir, je vais en broîte avec un pote. Nous buvons un verre au comptoir en observant la piste de danse. Je remarque deux belles métisses. L’une d’elles me plait beaucoup, enfin, surtout son petit cul moulé dans son jean’s slim.Je finis mon verre et je me lance.Etant plutôt bon danseur, on me remarque. Je me suis approché des filles et j’ai réussi à attirer l’attention de celle que je convoite, en me déhanchant. Elle me sourit, je sens que je lui plais. Elle me plait beaucoup aussi. Elle a de longs cheveux noirs frisés, de grands yeux verts. Elle est très mince, voir un peu maigre, elle a très peu de poitrine, mais je m’en fiche. Je les ai invité à boire un verre, et nous avons fait connaissance.J’apprends qu’elles sont soeurs. Mélissa a 19 ans, c’est la plus âgée, elle est très belle aussi et monopolise la conversation. A côté, il y a Pamela, elle est très réservée, peut être un peu intimidée par mon âge. Elle n’a que 16 ans, mais en paraît 2 ou 3 de plus.J’ai fini par invité Pamela à danser au moment où le DJ passait des slows. Sa peau caramel sentait bon la noix de coco et nous nous sommes embrassés.A la sortie de la broîte, on a échangé nos numéros de portable et Pamela m’a demandé si je souhaitais aller au ciné le lendemain, elle avait prévu d’y aller avec sa cousine. J’ai accepté…N’ayant pas le permis de conduire, je suis passé chercher “Pam” chez ses parents. Je l’attendais dans ma voiture devant chez elle, lorsqu’elle est venue me dire que sa mère voulait me rencontrer. Forcément, cela ne m’enchantait pas du tout. Je n’avais absolument pas envie de connaître les parents de ma copine dès le lendemain de notre relation.Pas le choix, c’était ça ou rien. J’ai pris mon courage à deux mains et je suis allé me présenter.Me voilà donc devant ma future belle-maman (qui sait?).c’est une très belle dame ( je comprends mieux pourquoi ses filles sont aussi illegal bahis canon). C’est une petite femme blanche d’une quarantaine d’années, cheveux châtains courts, des yeux marrons et une grosse poitrine coincée dans un décolleté moulant qui me saute aux yeux. Mais le regard sévère qu’elle me porte, suffit à calmer mes ardeurs.Après un interrogatoire d’une dizaines de minutes, j’ai saisi que c’était une mère-poule qui considère sa fille comme un bébé et non comme une ado devenant femme. En partant la marâtre m’a dit:- Tu la ramènes pour 23h et pas de bêtise…De toutes façons Cindy sera là pour vous surveiller.Cindy est la fameuse cousine de “Pam”. Sur le trajet pour le ciné, cette dernière m’a expliqué que sa cousine est considérée comme la jeune fille modèle dans toute sa famille. C’est une élève très studieuse qui a toujours de bonnes notes, qui pratique la danse bretonne avec ses parents le samedi, qu’elle ne boit pas, ne fume pas, qui s’occupe régulièrement de leur grand-mère malade. Je me suis dit qu’elle devait être une sacrée nunuche.A notre arrivée, Cindy nous attendait devant le cinéma. J’ai découvert une ravissante jeune fille, mince, de la même taille que moi. Elle était brune aux cheveux longs avec une queue de cheval, des yeux marrons, maquillés avec du rimmel noir sous les yeux qui se prolongeait jusque dans les coins. Cela lui donnait un regard de braise. Je me souviens avoir eu cette pensée:- C’est dingue, elles sont toutes super jolies dans cette famille!!!Cindy avait un an de plus que “Pam” et j’ai frissonné lorsque j’ai entendu sa douce voix qui me disait “Bonsoir”.Nous étions en avance pour la séance, nous avons donc bu un verre tous les trois. J’ai fait connaissance avec Cindy. Elle avait beaucoup d’humour et parlait énormément, une vraie piplette. Elle était loin du cliché que je m’étais fait d’elle.Par la force des choses, je me suis rendu compte que ces deux cousines étaient bien plus que ça, elles illegal bahis siteleri étaient les meilleures amies du monde, pleines de complicité.J’ai ramené Pamela chez elle, nous sommes resté dans la voiture un bon moment. On s’embrassait follement et je sentais mon excitation montée de plus en plus, j’avais très envie d’elle. J’ai glissé ma main dans le bas de son dos sous son tee-shirt, effleurant du bout des doigts sa peau si douce. Je l’ai embrassé dans le cou, son parfum de noix de coco, m’a enivré. Ma main s’est faufilée dans son pantalon noir (sorte de legging). Elle portait un string et ma main a trouvé sa fesse droite, ferme et musclée. J’ai senti ma queue gonflée petit à petit. De mon autre main, je lui ai caressé le genou, je l’ai remontée lentement sur sa cuisse, puis j’ai continué jusqu’à son entrejambe. J’ai frotté ma main contre sa fente par dessus son pantalon, j’ai appuyé fort sur mes doigts, faisant entrer son string entre ses lèvres. Elle a poussé son premier soupir.Ma queue, à l’étroit dans mon boxer, ne demandait qu’à être caressée et ne la voyant pas prendre cette initiative, j’ai pris sa main et je l’ai collée contre ma grosse bosse. Elle m’a caressé tout doucement une trentaine de secondes seulement.Ma main droite toujours sous sa fesse était moite et avec ma main gauche, je me suis aventuré sous son tee-shirt pour cajoler son ventre plat. j’ai descendu ma main vers son intimité, mais à peine, mes premières phalanges ont soulevé l’élastique de son pantalon, qu’elle m’a stoppé net en me saisissant par le poignet.- Qu’est ce qu’il y a? lui ai-je demandéPas de réponse.- Tu n’en as pas envie?- Si, mais c’est pas ça…- Et bien c’est quoi alors?Hésitante, elle m’a avoué:- Bah je n’ai jamais rien fait avec un mec…- Ah bon, parce que tu as déjà fait des truc s avec une fille, lui ai-je dit pour la détendre. En riant, elle m’a dit:- Mais non, t’es con, mais tu vois bien ce que je veux dire?- Oui bien canlı bahis siteleri sûr et toute seule tu as déjà testé?Elle a fait semblant de ne pas comprendre. J’ai continué mon questionnement:- Est ce que tu t’es déjà masturbé?Elle est devenue toute rouge en me répondant d’une timide voix:- Oui ça m’est arrivée en regardant des films.- Des films porno?- non plutôt des films érotiques qui passent à la télé.- Mais tu as déjà vu du porno?- Oui quelques fois, mais ça ne m’excite pas vraiment.J’ai alors compris que ce n’était pas une folle du cul et que j’allais devoir faire son éducation. Je lui ai expliqué que je comprenais son appréhension et que tout allait bien se passer.Elle m’a embrassé avec passion et mon érection a repris toute sa vigueur. J’ai tenté ma chance une seconde fois de glisser ma main dans son pantalon. Cette fois-ci, elle s’est abandonnée à moi.Ma main sur son string, complètement humecté de cyprine, j’ai entamé des mouvements circulaires sur ce bout de tissu, qui séparait mes doigts agiles de sa caverne aux trésors. Elle a haleté de plus en plus vite, alors j’ai glissé ma main dans son string et là, surprise, elle était toute lisse.- Hum tu t’épiles, j’adore ça- Oui c’est plus hygiénique et je n’aime pas les poils de toutes manières.Alors avec mon majeur, j’ai tripoté son petit clito tout gonflé. elle a gémi légèrement, j’ai senti son souffle chaud sur ma nuque.j’ai descendu mon doigt et il a été comme aspiré entre ses petites lèvres. dès que ma première phalange a pénétré sa moule, totalement lubrifiée, elle a poussé un petit cri de plaisir en posant son front dans le creux de mon cou. Mes va-et-vient sont devenus de plus en plus rapides et Pamela a planté ses dents dans mon épaule, j’ai inséré un second doigt pour la branler frénétiquement. J’ai senti son vagin se contracter et elle a joui. J’aurais aimé aller plus loin, hélas il était temps qu’elle rentre. On s’est embrassé et elle a disparu dans sa demeure.Sur la route du retour, encore excité, j’ai reniflé mes doigts plusieurs fois, cette odeur de sexe me fascinait.Arrivé chez moi, j’ai pris une douche et je me suis masturbé à l’idée que j’allais lui faire découvrir tous les plaisirs charnels…A suivre.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir