Ma voisine cochonne, fin

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bdsm

Ma voisine cochonne, finhttp://fr.xhamster.com/user/wizks/posts/540721.htmlLes jours qui ont suivis, j’ai fait le mort. J’évitais ma voisine autant que possible, je n’essayais même pas de jouer les voyeurs. Je ne me sentais pas vraiment fier de m’être branlé dans le placard et j’avais peur que son mec ait été complice et qu’ils se soient joués de moi. J’en avais parlé quand même à mon meilleur pote, sans tout lui raconter, juste que j’avais vu ma voisine se faire enculer. Au bout de quelques jours j’ai fini par recevoir un sms de ma voisine, disant qu’elle avait adoré se faire mater et qu’elle s’était branlée avec son string souillé. Elle machait pas les mots…son sms m’avait bien excité. Elle m’a aussi précisé, au cas où j’avais oublié, que son mec ne rentrait jamais avant 19h (ou 20h, je me souviens plus exactement). Je finissais généralement les cours avant et j’avais bien sûr remarqué que je pouvais la mater seule chez elle un bon moment avant que son mec ne rentre. J’ai pas répondu au message, par contre je me suis remis à la mater, sans me cacher plus que ça. Elle se trimbalait toujours en string.Un vendredi soir mon meilleur pote venait passer la soirée chez moi. On avait commandé pizza, et on mangeait dans le salon (depuis mon salon on n’avait aucune vue sur l’appartement de ma voisine). Après avoir fini sa pizza il se dirige vers la cuisine pour se laver les mains. J’entends le robinet couler, puis s’arrêter…et au lieu de revenir au salon, j’entends mon pote monter au 2nd étage. Sur le coup je ne comprends pas pourquoi, mais il ne m’a pas fallu longtemps. Il a surpris ma voisine topless et il est monté à l’étage pour la mater. Elle a du penser que c’était moi, donc elle réagissait comme d’habitude. J’ai rejoint mon pote en haut et là après quelques alsancak escort minutes, elle a dû réaliser qu’on était deux. Elle a disparu de notre champ de vision.Mon pote était super excité de voir ma voisine comme ça, surtout sachant que je l’avais vu se faire enculer !La semaine suivante je suis allé sonné chez elle en sortant des cours. Elle m’a accueilli froidement. J’ai essayé de copiner un peu, mais elle était de mauvais poil… Jusqu’à ce qu’elle me sorte d’un coup :- C’est qui qui me mater la dernière fois ? T’as tout raconté ? J’ai pas envie que tout le monde sache tout tu sais ! Comprenant pourquoi elle était de mauvais poil je lui ai expliqué n’avoir seulement parlé du fait que je jouais les voyeurs, rien de plus. Et juste à mon meilleur pote. Ca l’a rassuré, mais elle n’était toujours pas de super humeur. Je lui ai raconté alors à quel point mon pote avait aimé la mater, et son côté exhib a repris le dessus.Je suis rentré chez moi, sans lui rappeler ce qu’elle m’avait promis. J’avais gagné le droit “de lui mettre ma bite où je voulais”, comme elle avait dit. Mais je me disais qu’il vallait mieux lui en parler un soir où elle serait de bonne humeur.Le lendemain matin, au ptit dej’, de nouveau je la vois topless. J’étais en retard, du coup pas possible de me branler en allant la mater depuis ma chambre. Je lui ai fait signe que je partais (1ière fois qu’on communiquait directement pendant ses exhibs), elle m’a soufflé un bisou outrageusement sexy. J’ai pensé à elle toute la journée, j’étais excité que j’en pouvais plus… Le soir en rentrant, je pose mon sac dans ma chambre et je la vois dans son salon. Elle me voit, disparait quelques instants, et reviens sur son canapé en string… Excité comme j’étais je suis allé sonné alsancak escort bayan chez elle. Elle savait que c’était moi, elle m’a crié “Entre” à travers la porte.Je me vers le canapé, elle se lève pour me faire la bise. Je pose mes mains sur son gros cul et le malaxe avec force. Elle se sert contre moi, elle doit sentir ma bite tendue contre son ventre à travers mes habits. Sa main commence à me masser, pendant que mes doigts passent sous son string. Elle m’embrasse et commence à défaire ma braguette. Le temps que j’enlève mon tshirt elle engouffre ma queue et commence une superbe pipe. Elle m’aspire le gland, joue avec sa langue pendant que sa main me masse doucement les couilles. Puis en continuant de me branler elle me lèche la verge et se met à sucer mes couilles une par une. Je suis tellement excité par la situation et par ce qu’elle fait que recule avant qu’elle aille trop loin.Elle comprend, me laisse faire retomber un peu la pression. J’attends pas trop longtemps, j’ai envie de l’enculer. C’était un fantasme à l’époque, pas question que je passe à côté.Elle s’assoit sur le canapé, et en retirant son string lentement elle me dit en me regardant bien dans les yeux :- T’as décidé où t’allait me la mettre ?- Ton cul, lui dis-je. Je veux t’enculer. Ces derniers mots ont eu du mal à sortir, elle a mal compris.- Quoi ? Qu’est-ce que t’as dit ?J’étais tellement excité, mais j’avais pas vraiment osé lui dire ces mots, un peu vulgaires.- Je veux t’enculer, ma queue au fond de ton gros cul, dis-je avec plus d’assurance.A ce moment là je ne me souciais plus de la choquer ou de la vexer, mais je ne m’attendais pas à ce que ça l’excite encore plus.- Oh oui, viens baiser mon gros cul, à force de te branler dessus tu dois vraiment escort alsancak avoir envie de le défoncer !En me disant ça elle s’est mise de dos, les hanches posées sur l’accoudoir de son canapé. De là où j’étais je voyais ses jambes dont les pieds touchaient à peine le sol, et son cul surélevé. Une vision vraiment bandante, son cul offert pour me vider les couilles…Ses grosses fesses bien dodues m’excitaient, je lui ai claqué une belle fessée sur chacune. Elle a poussé un petit cri de surprise à la première, puis j’ai glissé ma main entre ses cuisses pour branler un peu sa chatte. Elle était trempée. Ca l’a fait gémir. J’ai commencé par frotter mon gland contre ses lèvres, puis je me suis dirigé vers son cul. Je me suis rappelé comment son mec l’avait enculée, comment elle avait voulu qu’il la prenne. J’ai positionné mon gland devant son anus, et j’ai poussé fort d’un coup. Elle a crié, mais elle disait aussi :- Oui vas-y, à fond ! Encule moi !J’ai commencé les va-et-vients, rapides et puissants, j’étais à l’étroit dans son cul, tellement excité, presque dans un état second. Je lui claquais les fesses, les malaxais pendant que ma queue entrait et sortait. Quand je sentais que j’allais jouir je sortais ma queue, et me mettais à la doigter ou à jouer avec son clito pour faire retomber la pression. Je serrai ses fesses autour de ma bite pour me branler entre, puis retourner plonger dans son cul.Je profitais de son cul pour prendre mon pied autant que possible, après tout c’était le deal ! L’excitation à son comble, j’ai fini par jouir dans son cul. Je me suis vraiment vidé ce soir là, un vrai régal ! Son mec est rentré plus tard, mais ce soir là j’ai pas joué les voyeurs. On a gardé contact sans plus vraiment se revoir, jusqu’à un soir de fête de village, où je l’ai raccompagnée. Son mec était chez elle en train de dormir car il bossait le lendemain, mais on a quand même fait l’amour dans la cage d’escaliers. Même si j’ai bien pris mon pied, le niveau d’excitation n’a pas égalé celui de cette fameuse soirée où j’ai pu l’enculer pour la 1ière fois.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yer işareti koy Kalıcı Bağlantı.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir